Pêche à la palangre

Les palangres sont des engins sélectifs basés sur l’existence d’hameçons. Cette technique peut être calée à plusieurs profondeurs, selon les espèces recherchées.

Pêche à la palangre

Il est composé de trois sortes de pêche à la palangre :

  • palangres de surface : maintenues par plusieurs flotteurs ;
  • palangres de fond : maintenues sur le fond grâce à un ancrage ;
  • palangres mixtes : des lests et des flotteurs sont fixés alternativement tout au long de la ligne.

Elles sont stockées sur des bassines avec une contenance de 50 à 100 l. Des appâts (calamars, poulpes…) sont attachés aux hameçons, permettant de capturer les poissons. En effet, le filage doit se faire dans le sens du courant, tout en respectant l’angle constant entre le cap et le courant afin de ne pas mélanger la ligne mère (ralingue) et les hameçons. Ainsi, la palangre est signalée à l’aide de quelques bouées repérées par le numéro d’immatriculation du bateau.

A lire aussi : Pêche à la traîne