La technique de Surfcasting

La pêche peut être pratiquée de différentes manières : avec la multiplicité des matériels, de plus en plus de techniques apparaissent.

la technique de pêche surfcasting

Le surfcasting figure aujourd’hui parmi l’une des activités halieutiques le plus prisées en mer. Pour pouvoir le pratiquer, il est nécessaire de savoir en quoi il consiste.

Les principes de base du surfcasting

Attraper de gros poissons en mer ne devrait plus poser de souci grâce à la technique du surfcasting. Cette dernière permet de pêcher le long des plages et a pour principe d’utiliser des empiles. Il s’agit donc ici de pêcher à une distance assez grande par rapport à la zone de prospection.

Il existe plusieurs types d’empiles : l’empile fixe, l’empile à trainard coulissant et l’empile de type autoferrant. Actuellement la plus utilisée, l’empile fixe est équipée de plusieurs plombs grappins et permet de faciliter la pêche même lorsque la mer est agitée. Elle est assez efficace pour empêcher la dérive de la ligne. Lorsque le pêcheur utilise ce type d’empile, il doit fixer les appâts de façon à les présenter décollés du fond. Ainsi, il aura la possibilité d’attraper des poissons qui se nourrissent entre deux eaux.

L’empile à trainard coulissant présente l’avantage de simplifier la prise d’un poisson. Lorsque le pêcheur en utilise une, il a la possibilité de faire apparaître l’appât de manière la plus naturelle possible. Contrairement à l’empile fixe, l’empile à trainard coulissant peut être utilisée tant en mer agitée qu’en mer calme.

Vidéo : le surfcasting en mer Méditerranée

Pour ce qui est de l’empile de type autoferrant, elle est la plus efficace pour faire du surfcasting. Grâce à elle, il est possible de faire en sorte que le poisson se broche lui-même. Cependant, lorsque la touche est visible sur le scion, celui qui pêche en surfcasting aura quelques difficultés s’il se sert d’une empile autoferrant.

Les types de poissons à traquer

Le surfcasting est une technique de pêche qui permet d’avoir plus de liberté et de faire travailler l’imagination pour traquer facilement différents types de poissons.

Parmi les espèces marines qui peuvent être attrapées facilement par ceux qui l’utilisent, il y a le mulet, la dorade, le merlan, la sole et le lieu noir. Cependant, il est également possible d’attraper des bars, des loups, des morues et des anguilles si le surf casting est maîtrisé.

Les résultats dépendent non seulement de la performance des équipements à la disposition du pêcheur mais aussi des appâts pour le surfcasting. Il existe justement toute une variété de leurres pouvant être utilisée.

Il y a notamment le ver qui est le plus prisé des amateurs de pêche. On peut également citer les crabes, les poissons morts ou vivants ainsi que les mollusques.

Il faut savoir que les types d’appâts à utiliser varient selon la localité choisie pour faire du surfcasting. Il est en effet important de se renseigner sur les caractéristiques de la mer, de la région et des espèces qui y vivent. Cela permettra de bien choisir l’appât qui servira à attraper tel ou tel type de poisson.

Les matériaux nécessaires pour faire du surfcasting

Comme pour tout autre type de pêche, plusieurs matériels doivent être utilisés pour faire du surfcasting. Il en est ainsi des cannes à surfcasting lesquelles figurent même parmi les outils incontournables.

Ce sont généralement des pièces très longues qui permettent de pêcher à une distance plus ou moins grande de la zone de prospection.

Une canne à surfcasting mesure en moyenne entre 3,50m et 5 mètres. Pour pouvoir être performante, il faut qu’elle soit élastique et qu’elle pèse à peu près 100 à 200g. Le plomb qui la constitue se doit en outre d’avoir un poids assez important, sinon le surfcasting ne donnera pas des résultats probants.

Le moulinet surfcasting

Le moulinet pour surfcasting est également un outil indispensable. Il doit être bien solide, comme ceux qui sont utilisés dans le cadre des autres types de pêche.

Il faut par ailleurs que le nylon qui a servi à sa fabrication soit très élastique. Pour être adapté au surfcasting, le moulinet doit être assez performant pour pouvoir attraper aussi bien des poissons de taille standard que de, gros poissons, en plus d’être plus rapide et plus accrocheur.

Lors de son achat, il est conseillé à l’amateur de pêche ou au professionnel de faire des vérifications rigoureuses. Pour éviter les éventuels désagréments, le mieux sera même de se faire aider par un spécialiste dans le domaine.

Les fils utilisés pour faire du surfcasting sont généralement de l’Amnsésia, c’est-à-dire du nylon sans mémoire. Cependant, il est également possible de se servir d’un fluorocarbone, lorsque la mer est calme et qu’il ne fait pas encore nuit.